Nous relayons aux professionnels des blocs opératoires la demande des autorités de déprogrammation des interventions non urgentes et qui peuvent être repoussées sans risque pour le patient.

Les professionnels du bloc opératoire sont mobilisés au côté des confrères des urgences et des services de médecine pour prendre en charge tous les patients nécessitant une intervention en urgence ou semi-urgence. Et ce dans l’objectif de soulager les centres hospitaliers qui consacrent l’essentiel de leur activité à la prise en charge des malades COVID-19.

Les consultations non urgentes doivent être reportées afin d’assurer la sécurité des patients et des soignants.

Force est de constater que sur l’ensemble du territoire et en particulier dans certaines régions fortement sollicitées, il manque de façon dramatique les matériels de base pour protéger les personnels soignants (respirateurs, masques chirurgicaux, masques FFP2, tenues de protection, solutions hydroalcooliques).

Le temps n’est pas à la polémique, le temps est à la mobilisation générale malgré les risques qui sont imposés aux personnels soignants mobilisés sans protection et ce afin de diminuer le nombre de décès des patients.

 La situation va évoluer de jour en jour et donnera lieu à une nouvelle communication.

 

 

 

    - Secteur 1 : Perte de 21 points de taux de remplacement, ainsi :

           Pour 100 000 euros de revenus, perte de 21 000 euros de pension.

           Pour 80 000 euros de revenus, perte de 16 800 euros de pension.

 

 

 

 

UCDF - PREMIER SYNDICAT CHIRURGICAL FRANÇAIS
MEMBRE FONDATEUR DU SYNDICAT REPRÉSENTATIF LE BLOC UNION AAL-SYNGOF-UCDF

UCDF - Union des Chirurgiens De France

9 rue Ernest Cresson - 75014 PARIS
Tel: 01 45 42 40 40