Point presse LE BLOC CNJC

INTERVENANTS

- Dr Philippe CUQ, Président de l’UCDF, coprésident du BLOC

- Dr François HONORAT, Président de l’AAL, coprésident du BLOC

- Dr Bertrand de ROCHAMBEAU, Président du SYNGOF, coprésident du BLOC

- Dr Gabriel SAIYDOUN, Président du CNJC- Jeunes Chirurgiens

 

OBJECTIFS

Retour d’expérience et propositions sur la situation sanitaire depuis le déclenchement du plan blanc le 13 mars 2020

-Impacts humains, organisationnels et économiques

-Reprise d’activité des blocs opératoires
 
SITUATION SANITAIRE
- –« PLAN BLANC ELARGI » sur tout le territoire à partir du 13 mars 2020 toutes les interventions programmées dans les hôpitaux et les cliniques ont été annulées
–- Décret du 16 mars 2020 : confinement avec déplacement pour raisons médicales autorisées
- –Urgences chirurgicales et perte de chance par délai : cancérologie
- –Évaluation des patients au 15eme jour du confinement
–- Réévaluation des patients, des indications opératoires et des thérapeutiques au 30eme jour pour toutes les spécialités médicales et chirurgicales
- –Problématique des affections longue durée, surveillance des cancers, pathologies évolutives cardiovasculaires, pathologies ostéo-articulaires, ophtalmologie…..
- –Retard diagnostique et thérapeutique entrainant morbidité et mortalité
 
ANESTHESISTES - REANIMATEURS
- MAR à la Une du TIME !
- 3200 MAR libéraux
- Augmentation des capacités en lit , coopération public/privé en particulier grand est et ile de France
- Mobilisation des MAR et des équipes soignantes sur tout le territoire
- Travail à haut risque non rémunéré dans le libéral et souvent oublié dans les remerciements des pouvoirs publics
- Pas de discrimination public/privé pour la prime COVID
- Reconnaissance officielle
- Participation active à la réforme du système sanitaire
- Stop à la bureaucratie et aux diktats administratifs des ARS
 
OBSTETRIQUE
- –En France: 133.000 accouchements pendant les 2 mois de confinement, 7jours/7, 24h/24.
- –Pas de moyens pour différencier les patientes asymptomatiques COVID +/-: toute accouchée doit être considérée comme COVID+.
- –Risque majeur de contamination du personnel soignant au début mal protégé : échographie et accouchements.
- –Isolement mal vécu mais nécessaire de la mère pour limiter le risque, filières spécifiques pour les patientes symptomatiques.
- –Risque maternel de SRAS au 3eme trimestre et Obésité.
- –Risque fœtal et néo-natal mal connu, pas immédiat.
- –Séjours courts et retours précoces à domicile avec suivi par SF.
 
JEUNES CHIRURGIENS
1- Implication massive des jeunes chirurgiens dans la crise sanitaire
2- Prime COVID sans discrimination pour tous ceux qui ont participé
3- le plan blanc élargi a bouleversé l’activité et la formation chirurgicale et nous devons préparer la reprise des activités chirurgicales
 
REPRISE ACTIVITE MEDICO-CHIRURGICALE

LES BESOINS DES PATIENTS DOIVENT GUIDER LA REPRISE DES ACTIVITÉS

Les Indications opératoires doivent être RÉÉVALUÉES, elles sont posées par le chirurgien et l’anesthésiste-réanimateur et NON par l’ARS ou le directeur l’établissement

- Tous les soins urgents
- Tous les soins non urgents mais qui ne peuvent pas attendre jusqu’au 11 mai sans perte de chance ou menace le pronostic fonctionnel
- Toutes les activités de diagnostic, dépistage et consultation permettant d’éviter tout retard (ALD, maladie chronique

 Il faut être vigilant:

- Capacités de réanimation-Moyens nécessaires si reprise épidémie
- Pas de liste de chirurgie / bénéfice/risque, situation évolutive
- Garantir la réversibilité rapide de toute programmation
- Organisation stricte des filières covid+ et covid- (moyens matériels et humains)
- Développement des tests virologiques
- Protection des soignants
- Attention aux malades les plus à risque (obésité, diabète, HTA…)  
 
SOUTIEN AUX ENTREPRISES

1 – Prime COVID à tous les soignants qui ont pris en charge en présentiel (et non en actes de télé consultation) des patients COVID durant toute la durée du plan blanc élargi

2 – Dédommagement par l’assurance maladie pour aider à la survie des entreprises libérales durant toute la durée du Plan blanc élargi et en rapport avec les économies faites par l’assurance maladie par rapport  à 2019

 

SOIGNANTS CONTAMINES

Situation méconnue et chiffres instables

Pétition DGS

Chiffres CARMF : 4000 médecins libéraux contaminés et en arrêt maladie donnant lieu aux indemnités journalières, beaucoup ont été contaminés pauci symptomatiques ou porteurs sains ( x 10 ???)

16 morts officiels, 9 étaient en cumul emploi/retraite et 7 en activité

Maladie professionnelle ? Indemnités et fond ayant-droits

Et tous les soignants libéraux et soignants dans les établissements publics et privés, médico-sociaux et EPHAD 

Chiffres étrangers  : 1604 16,2% des cas sont des « critical key workers » NHS

25/03 Espagne 6500 soignants (13,6%) Italie : 150 médecins morts.

Chine 3300 (?) soignants (4%) 10 morts

Il faudra faire des comptes précis

 

 

 

 
 
 
 
 
 

UCDF - PREMIER SYNDICAT CHIRURGICAL FRANÇAIS
MEMBRE FONDATEUR DU SYNDICAT REPRÉSENTATIF LE BLOC UNION AAL-SYNGOF-UCDF

UCDF - Union des Chirurgiens De France

9 rue Ernest Cresson - 75014 PARIS
Tel: 01 45 42 40 40